Essayons Miossec 1964

  • Ce titre est extrait de l'album : 1964
  • Année de sortie : 2004
  • Label : Pias
Essayons mon petit cœur d'argile
De se fondre dans la nature
Essayons de rester puéril
De rester jusqu'à la fermeture
Essayons de marcher sur un fil
De ne pas sombrer dans les ordures
Essayons de nous ménager
Et que cicatrisent nos déchirures
Essayons d'oublier
Toutes nos petites sépultures
Essayons de rester civils
Est-ce que le fond de l'air est si pur ?
Essayons les battements de cils
Essayons les belles ruptures
Essayons les voyages immobiles
Des corps sous la couverture
Essayons la légèreté
De ne pas finir droit dans le mur

Essayons d'essayer
Essayons d'essuyer
Essayons de soigner
Essayons les saignées
Essayons d'essaimer
Essayons d'assumer
Essayons d'enseigner
Tout le sang de nos murmures

Essayons de nous surestimer
De nous voir plus grand que nature
Essayons de nous blinder
Est-ce que l'hiver sera si dur ?
Essayons d'assaillir
Le monde entier, ses devantures
Essayons d'enterrer
Toutes nos petites meurtrissures
Essayons de nous blinder
De ne pas finir droit dans le mur

Essayons d'essayer
Essayons d'essuyer
Essayons de soigner
Essayons les saignées
Essayons d'essaimer
Essayons d'assumer
Essayons d'enseigner
Tout le sang de nos murmures

Vos commentaires sur Essayons

  • Top people
  • Top chansons
  • Top clips

     

    Sorti en 2004, 1964 est le cinquième album studio de Miossec. C'est un disque remarquable, enregistré en Belgique (studios ICP de Bruxelles) et France (Studios Miraval, Nice) avec les Valentins, fameux groupe de rock français ayant collaboré avec Alain Bashung (Fantaisie Militaire) ou Etienne Daho (Paris Ailleurs notamment), et constitué d'Edith Fambuena (guitare) et Jean-Louis Pierot (piano, guitare) pour les deux membres les plus connus du groupe. L'album, qui contient deux tubes (chose rare pour Miossec, chanteur breton, brestois, pas vraiment habitué aux podiums des hit-parades), à savoir Brest et Je M'En Vais, est un de ses meilleurs opus. C'est, en tout cas, mon préféré avec Boire (1995, son premier), qui lui est supérieur cependant.

    L'album est assez court (44 minutes, 12 chansons), mais juste admirable. On note un son sans doute plus rock que de coutume, même si les dérives pop de L'Etreinte, son disque suivant, sont encore loin. 1964 reste assez folk, avec des textes marquants (Les Gueules Cassées, Désolé Pour La Poussière, Dégueulasse, Le Stade De La Résistance) et des mélodies volontairement bancales, des chansons pleines d'accords désaccordés, de ruptures. Volontairement chaotique, parfois, c'est le style de Miossec, chanteur que j'ai mis du temps à apprécier. Rien que sa manière de se tenir sur scène quand il chante (courbé, cassé, se cramponnant au micro pour ne pas tomber) est représentative de la structure de ses chansons !

    L'album n'offre que des merveilles, tout au plus n'ai-je pas aussi bien apprécié Ta Chair Ma Chère et Rose que le reste, mais c'est vraiment pour pinailler. Brest et Je M'En Vais sont mes deux chansons préférées, et de l'album (dont le titre est l'année de naissance de Christophe Miossec), et de Miossec tout court, et l'album, dans l'ensemble, est hautement conseillé, très réussi, superbe production, excellents musiciens, superbes (mais souvent sombres) textes...Peut-être pas son meilleur disque, mais un des meilleurs !

    Je M'En Vais

    Rose

    Brest

    Essayons

    Ta Chair Ma Chère

    Rester En Vie

    Le Stade De La Résistance

    Désolé Pour La Poussière

    En Quarantaine

    Dégueulasse

    Les Gueules Cassées

    Pentecôte

    0 Replies to “Essayons Miossec 1964”

    Lascia un Commento

    L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *